Actualités

Distribution de composteurs gratuits:

Dans le cadre de la mise à disposition gratuite de composteurs auprès des usagers de Valence Romans Agglo, une distribution de composteurs va être organisée fin février à destination des habitants des communes de Valherbasse, Crépol, Le Chalon, Saint-Christophe-et-le-Laris et Saint-Laurent-d’Onay.

Cette distribution aura lieu sur le parking de la salle intercommunale « Espace Haute Herbasse » située au croisement des routes D67 et D355 à Miribel.

Les demandes de composteurs doivent être obligatoirement réalisées par les usagers au préalable sur le site internet agglae.fr. Un mail d’invitation à la permanence sera ensuite envoyé aux usagers inscrits en précisant la date et les horaires de permanence.


Vente d’agrumes au profit de l’école de Valherbasse

– Pour commander, merci d’ imprimer le bon ci-joint ou le retirer dans l’une des mairies (Montrigaud, St Bonnet, Miribel, St Laurent d’Onay, Crépol) ou certains commerces.
– Le remplir sans oublier de noter votre nom et votre téléphone. Les agrumes sont vendus par cagette de 10kg, si les quantités sont trop importantes,  vous pouvez aussi partager la quantité en famille, amis ….
– Déposer le bon de commande avec votre règlement dans la boîte à lettres de l’école de des Collines à Valherbasse, à une enseignante ou en mairie (Montrigaud, St Bonnet, Miribel, St Laurent d’Onay, Crépol) avant le 17 janvier.
– Vous pourrez venir chercher votre commande le jeudi 2 février de 14h à 17h devant l’espace haute herbasse (devant l’école). Si ce créneau ne vous convient pas, veuillez contacter la personne référente indiquée sur le bon de commande.
Merci pour votre soutien

L’équipe Abricot


Arrêté interdépartemental n° 26-2022-12-21-00007 et n° 38-*2022-12-21-00003 du 21 décembre 2022 portant restriction provisoire de certains usages de l’eau dans le bassin versant de la Galaure et de la Drôme des Collines ;

Influenza aviaire (Grippe aviaire)

La situation sanitaire au regard de l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) continue à se dégrader ces dernières semaines. Le nombre de foyers d’influenza aviaire en élevage et dans la faune sauvage progresse encore en France métropolitaine et en Europe. Face à un risque de contamination accru du fait de la baisse des températures et de la forte activité migratoire des oiseaux sauvages, le niveau de risque a été relevé de “modéré” à “élevé” sur l’ensemble du territoire métropolitain. Un communiqué de presse a été édité en ce sens par le ministère (https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-france-passe-en-niveau-de-risque-eleve)
À compter du 11 novembre, la protection des élevages de volailles est renforcée et les mesures de prévention sont généralisées. Ainsi, toutes les volailles doivent être mises à l’abri sur l ‘ensemble du territoire et les rassemblements de volailles sont interdits.
Pour les basse-cours (établissements non commerciaux détenteurs de volailles), il est attendu :
– soit un confinement sous filet
– soit un maintien en bâtiment fermé des oiseaux.
Il est rappelé que les basse-cours doivent être déclarées en mairies et enregistrées dans un registre qui permettra en cas déclaration d’un cas d’IAHP de ne pas perdre de temps pour localiser les animaux à surveiller. A toutes fins utiles, vous trouverez ci-joint une affiche rappelant les mesures de biosécurité à appliquer par les détenteurs de basse-cour

Pourles élevages commerciaux :
– les gibiers à plumes peuvent être maintenus sous filet.
– les élevages de volailles doivent être autant que possible enfermés en bâtiments.
Des dérogations sont néanmoins possibles pour des raisons de bien-être animal dûment constatées par des vétérinaires.
Ces dérogations font l’objet d’une validation officielle de la DDPP.

Cliquer pour consulter les consignes


Opération “Toqué du local”

VRAgglo lance l’opération “Toqué du Local” pour valoriser les professionnels du territoire engagés autour du bon et du durable, et aider les habitants à trouver les bonnes adresses grâce à une carte interactive. Le portail en ligne recense déjà 270 producteurs, revendeurs de produits locaux, restaurateurs…

Toqué du local est une formidable opportunité pour faire rayonner les bons produits et savoir-faire du territoire.


Avant d’aller aux urgences, appelez le 15!L’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes rappelle les bons réflexes en cas de besoin de soins.

Si vous avez un problème de santé qui ne peut pas attendre l’ouverture habituelle des cabinets médicaux, ne vous déplacez pas directement aux urgences : appelez en priorité le 15 (ou le 114 pour les personnes malentendantes).

Les régulateurs du Centre 15 pourront vous proposer une orientation adaptée à votre état de santé :

  • conseils médicaux nécessaires par un médecin régulateur ;
  • orientation vers un médecin de garde ou organisation d’une visite à domicile ;
  • en cas d’urgence, un régulateur vous orientera vers un service d’urgence ou organisera l’intervention d’une équipe adaptée (ambulance, SMUR, etc.).

 


Le frelon asiatique –  La santé des abeilles drômoises

Cette année, malgré une météo capricieuse et le retard de croissance des colonies, le frelon asiatique s’est encore étendu sur le territoire français, c’est pourquoi, il est rappelé qu’il est ESSENTIEL de déclarer toute suspicion sur la plateforme dédiée : https://www.frelonsasiatiques.fr.

Cliquer pour consulter le flyer 2022 : Lutte contre le frelon asiatique

Depuis le 12 août 2021, VRAgglo ne participe plus financièrement à la destruction des nids de frelon asiatiques.


Le moustique tigre

Présent depuis 2012 en Auvergne-Rhône-Alpes, le moustique tigre s’est installé progressivement dans 10 des 12 départements de la région : Ain, Ardèche, Cantal, Drôme, Isère, Loire, Puy-de-Dôme, Rhône, Savoie et Haute-Savoie.

Cliquer pour connaitre les bonnes pratiques

Organisation des constats d’attaques : dommages de grands prédateurs  (Loup) causés aux troupeaux domestiques

La prédation du loup est intense dans le département depuis le début de l’année 2022. Elle touche des secteurs jusqu’alors assez épargnés, et par conséquent des troupeaux professionnels ou non, peu ou pas protégés. Dans ce contexte, certains éleveurs, bergers ou propriétaires d’animaux d’agrément, se trouvent parfois démunis lorsqu’ils sont confrontés à une attaque.

Madame la Préfète a souhaité que soit rappelée la procédure permettant l’établissement d’un constat de prédation, préalable indispensable pour identifier l’origine de l’attaque, et lancer la phase d’indemnisation le cas échéant.

C’est l’objet du document joint, qui décrit très simplement les différentes étapes pour le signalement auprès de la Direction Départementale des Territoires de toute suspicion d’attaque de loup. Cette “fiche réflexe” doit permettre de faciliter les démarches pour les éleveurs et propriétaires confrontés à un cas de prédation.

Consulter la fiche réflexe 2022 concernant les attaques de loup sur les troupeaux


VRAgglo:
Devenez volontaire pour les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

Cliquer pour consulter l’information : Terres de jeux 2024


Info collecte et Dons pour l’Ukraine:

Cliquer pour consulter l’article : Collecte et Don pour l’Ukraine