Actualités

Interdiction de circulation des véhicules motorisés dans les massifs forestiers du département à partir du 22 juillet 2022.

Cet arrêté s’appliquelorsque les niveaux de dangers d’incendie de forêts sont classés au niveau très sévère ou extrême, et que le plan Alerte Liée Au Risque Météorologique Exceptionnel (ALARME) est activé sur une zone géographique du département de la Drôme, la circulation et le stationnement de tout véhicule motorisé sur les chemins non revêtus sont interdits sur l’ensemble des massifs forestiers de cette zone géographique ;

Cliquer pour consulter l’arrêté du préfet en date du 22 juillet 2022


Épisode de pollution en cours dans la Vallée du Rhône, vigilance jaune.

Cliquer pour plus de renseignements


Crise sècheresse:

Les communes du secteur Galaure – Drôme des Collines (dont Crépol) ont été placées en crise sécheresse depuis le 20/07/2022. Consulter l’arrêté préfectoral correspondant sur le site de la préfecture de la Drômehttp://www.drome.gouv.fr, portant restriction provisoire de certains usages de l’eau sur le secteur Galaure – Drôme des Collines.

Consulter la fiche d’information “crise sécheresse’

Consulter l’arrête préfectoral du 20/07/2022


Canicule – Vigilance Orange dans la Drôme

1. Rappel des conseils utiles pour les personnes fragiles et leur entourage (personnes âgées, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes, sans abris…) :

• Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif et ne buvez pas d’alcool ;
• Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
• Mangez en quantité suffisante ;
• Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché…) ;
• Évitez les efforts physiques au maximum et si vous devez pratiquer une activité physique, mouillez votre t-shirt et votre casquette et renouveler fréquemment l’opération ;
• Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
• Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.

2. Rappel des signes d’alerte de déshydratation, notamment chez les personnes âgées :

• Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.
• Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
• Nausées, vomissements, diarrhée, soif.
• Crampes musculaires.
• Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).
• Agitation nocturne inhabituelle.

Les réactions aux fortes chaleurs (malaise, évanouissement, déshydratation, etc.) peuvent se manifester à retardement suite à une exposition aux températures élevées, il est donc nécessaire de prendre ses dispositions en amont.

Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes s’exposent aussi au risque de la déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment, surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées.

3. Si vous prenez la route aujourd’hui et ces prochains jours, il est conseillé aux usagers de la route :

• d’anticiper au mieux les déplacements et éviter de prendre la route aux heures de pointe ;
• d’emporter une quantité suffisante d’eau, des brumisateurs et de la nourriture en cas de bouchons, voire de panne : avec la canicule, la température dans les véhicules peut vite monter et être accentuée par la chaleur du bitume ;
• d’équiper les véhicules de pare-brise ou de films solaires pour la lunette arrière et les vitres latérales arrières. Ils protègent du soleil, réduisent la luminosité et la température à l’intérieur de l’habitacle ;
• de vérifier les niveaux de liquide de refroidissement et d’huile, ainsi que la pression des pneus qui varie en fonction de la température extérieure ;
• d’actionner la climatisation du véhicule de manière progressive et ne pas dépasser 6°C d’écart avec la température extérieure pour ne pas risquer de choc thermique ;
• de faire des pauses toutes les deux heures et boire de l’eau régulièrement pour éviter les baisses de vigilance et les maux de tête liés à la déshydratation.
• de ne pas laisser pas de passagers ni d’animaux dans une voiture arrêtée.

4. Risque sévère feux de forêts :

Notre département est également concerné par une sécheresse précoce, et chacun doit adapter son comportement face au risque d’incendie, même dans la sphère privée. Pour les barbecues, les usagers sont invités à privilégier les barbecues fixes qui sont plus sécurisés, à ne jamais les placer sous un arbre, à opter pour une surface plane et incombustible et à éviter les jours de vent en période de sécheresse. Enfin, pour rappel, les feux de camp sont strictement interdits toute l’année tout comme fumer en forêt.

5. Contacts utiles

 0800 06 66 66 : conseils de protection (appel gratuit entre 9h et 18h depuis un poste fixe)
 15 ou 112 : pour signaler quelqu’un victime d’un malaise
 0 800 130 000 : les personnes isolées peuvent appeler le numéro national d’information sur la Covid-19
 0 800 47 47 88 : les personnes isolées de + de 50 ans peuvent contacter Solid’écoute


Interdiction de l’emploi du feu dans la Drôme:Considérant le niveau de risque d’incendie de forêt élevé sur la majeure partie du département en raison de l’état de sécheresse avancé de la végétation, un arrêté préfectoral a été pris, portant interdiction du feu dans la Drôme.

Cliquer pour consulter l’arrêté préfectoral


Prévention des feux de forêt: Avoir les bons réflexes

Consulter l’article sur le site du gouvernement

Consulter le dossier de presse Prévention des feux de foret


Avant d’aller aux urgences, appelez le 15!

L’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes rappelle les bons réflexes en cas de besoin de soins.

Si vous avez un problème de santé qui ne peut pas attendre l’ouverture habituelle des cabinets médicaux, ne vous déplacez pas directement aux urgences : appelez en priorité le 15 (ou le 114 pour les personnes malentendantes).

Les régulateurs du Centre 15 pourront vous proposer une orientation adaptée à votre état de santé :

  • conseils médicaux nécessaires par un médecin régulateur ;
  • orientation vers un médecin de garde ou organisation d’une visite à domicile ;
  • en cas d’urgence, un régulateur vous orientera vers un service d’urgence ou organisera l’intervention d’une équipe adaptée (ambulance, SMUR, etc.).

 


Le frelon asiatique –  La santé des abeilles drômoises

Cette année, malgré une météo capricieuse et le retard de croissance des colonies, le frelon asiatique s’est encore étendu sur le territoire français, c’est pourquoi, il est rappelé qu’il est ESSENTIEL de déclarer toute suspicion sur la plateforme dédiée : https://www.frelonsasiatiques.fr.

Cliquer pour consulter le flyer 2022 : Lutte contre le frelon asiatique

Depuis le 12 août 2021, VRAgglo ne participe plus financièrement à la destruction des nids de frelon asiatiques.


Le moustique tigre

Présent depuis 2012 en Auvergne-Rhône-Alpes, le moustique tigre s’est installé progressivement dans 10 des 12 départements de la région : Ain, Ardèche, Cantal, Drôme, Isère, Loire, Puy-de-Dôme, Rhône, Savoie et Haute-Savoie.

Cliquer pour connaitre les bonnes pratiques

Organisation des constats d’attaques : dommages de grands prédateurs  (Loup) causés aux troupeaux domestiques

La prédation du loup est intense dans le département depuis le début de l’année 2022. Elle touche des secteurs jusqu’alors assez épargnés, et par conséquent des troupeaux professionnels ou non, peu ou pas protégés. Dans ce contexte, certains éleveurs, bergers ou propriétaires d’animaux d’agrément, se trouvent parfois démunis lorsqu’ils sont confrontés à une attaque.

Madame la Préfète a souhaité que soit rappelée la procédure permettant l’établissement d’un constat de prédation, préalable indispensable pour identifier l’origine de l’attaque, et lancer la phase d’indemnisation le cas échéant.

C’est l’objet du document joint, qui décrit très simplement les différentes étapes pour le signalement auprès de la Direction Départementale des Territoires de toute suspicion d’attaque de loup. Cette “fiche réflexe” doit permettre de faciliter les démarches pour les éleveurs et propriétaires confrontés à un cas de prédation.

Consulter la fiche réflexe 2022 concernant les attaques de loup sur les troupeaux


Prévention des risques de noyade:

Chaque année, en France, les noyades font de nombreuses victimes aussi bien en piscine qu’en mer, en lac ou en rivière.

Cliquer pour consulter et télécharger le rapport d’enquête “Noyades 2021”

L’apprentissage de la nage, la surveillance des enfants par un adulte, la prise en compte de son niveau physique avant la baignade ou le respect des zones de baignade autorisées permettraient pourtant d’éviter un grand nombre de ces noyades.
Pour réduire le nombre de décès, la prévention des noyades reste une priorité des pouvoirs publics.
Cliquer pour consulter les visuels du ministère des sports

Cliquer pour consulter le flyer : Stop aux noyades


VRAgglo:
Devenez volontaire pour les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

Cliquer pour consulter l’information : Terres de jeux 2024


Info collecte et Dons pour l’Ukraine:

Cliquer pour consulter l’article : Collecte et Don pour l’Ukraine


Déclaration des ruches, de septembre au 31 décembre

La déclaration de ruches est une obligation annuelle pour tout détenteur de colonies d’abeilles, dès la première ruche détenue.

Elle participe à :

  • La gestion sanitaire des colonies d’abeilles,
  • La connaissance de l’évolution du cheptel apicole,
  • La mobilisation d’aides européennes pour la filière apicole française,

Elle doit être réalisée chaque année, entre le 1er septembre et le 31 décembre. Toutes les colonies sont à déclarer, qu’elles soient en ruches, en ruchettes ou ruchettes de fécondation.

Une procédure simplifiée de déclaration en ligne a été mise en place sur le site : http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/

En cas de besoin, contactez le service d’assistance aux déclarants :

A NOTER : pour les nouveaux apiculteurs ou les apiculteurs souhaitant obtenir un récépissé de déclaration actualisé, il est possible de réaliser une déclaration hors période obligatoire (entre le 1er janvier et le 31 Août. Cette démarche ne dispense cependant pas de la déclaration annuelle de ruches (à réaliser obligatoirement entre le 1er septembre et le 31 décembre)